lacrim vegeta

Lacrim où quand Végéta se sent mélancolique

C’est pendant qu’il était au micro de Skyrock, pour présenter RIPRO 4 lors de sa semaine de planète rap, que le clip de Végéta de Lacrim est sorti. 

Pendant le clip,  le rappeur du 94 nous montre ses montres, comme nous rappeler que le temps passe et qu’il est important de s’en rappeler. Tout fan de DBZ se rappelle de la salle du temps. C’est obligatoire. Et comme par hasard, Végéta s’y est entrainé. Cela fait beaucoup de coïncidences, me direz-vous. Et vous auriez raison, c’est un fait. 

De plus, lors de ces derniers mois,  nous avons pu constater lors d’une enquête très méticuleuse, que Lacrim s’était mis au sport de manière très sérieuse. Il en a résulté une transformation physique remarquable du DZ.   

« On prend des montres, on court après le temps »

Pour les plus philosophes d’entre nous ( c’est-à-dire personne ), le temps est une donnée métaphysique avec laquelle il faut composer. Ceux qui auront vu Tenet, n’auront pas tout compris, mais ils auront au moins compris que le temps est sacrément complexe.

Lacrim aurait-il décidé de nous expliquer SA perception du temps, au travers l’analogie de la salle du temps et de Végéta ? La question a le mérite d’exister c’est sûr !

Lacrim, Végéta. La salle du temps ?

Pour ce qui est de la salle du temps. Cette œuvre architecturale  chimérique est d’une puissance métaphorique époustouflante. On peut se rappeler des cheveux longs de Trunks quand il en est sorti. Il est évident que c’est une métaphore, sinon ça ne voudrait rien dire. Pardon ? 

Il est temps de cesser de tergiverser sur la signification de Végéta par Lacrim. Tous les beaux discours , vides de sens et remplis de grands mots, ne vaudrons jamais un bon titre de rap français. 

Suivre Lacrim :

A voir également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *